Accueil > Livres > Aube d’acier

Aube d’acier

Roman de Charles Stross

samedi 5 décembre 2015, par Nicolas

Résumé

La planète Nouvelle Moscou est détruite par une arme de destruction massive. En représailles, les dirigeants survivants lancent une offensive contre leur attaquant putatif, Nouvelle Dresde, même si l’attaque n’aura lieu que quelques dizaines d’années plus tard.

Mercredi est une réfugiée de la Nouvelle Moscou, qui a été transportée avec sa famille sur Septagone avant l’arrivée de l’onde de choc sur la station spatiale qu’elle habitait.

Cependant, parce qu’elle a trouvé des documents compromettants dans la station, elle se retrouve traquée par des individus peu recommandables.

En parallèle, Rachel Mansour, diplomate des Nations unies, est chargée de désamorcer la crise entre Nouvelle Moscou et Nouvelle Dresde, afin que cette dernière ne soit pas détruite.

Personnages

Victoria « Mercredi » Strowger : adolescente, socialement inadaptée, elle s’habille toujours de noir, et est entraînée depuis de nombreuses années par un ami à toutes sortes de techniques proches de l’espionnage.

Rachel Mansour : diplomate des Nations unies, spécialiste des situations de crise, elle est chargée d’aider à désamorcer la crise entre Nouvelle Moscou et Nouvelle Dresde.

Martin Springfield : mari de Rachel, il a travaillé sur des vaisseaux spatiaux.

Frank le Flair : blogueur de guerre, travaillant pour le Times de Londres, il a souvent un ton très virulent.

Herman : mystérieux ami de Mercredi à qui il a enseigné différentes techniques d’espionnage.

George Cho : chef de Rachel.

Svengali : clown à bord du Romanov.

Portia Hoechst : responsable haut placée des Recompilés, elle tente de camoufler les traces d’une opération ratée.

Frank : subordonné de Portia.

Steffi Grace : officier subalterne à bord du Romanov.

Morris Strowger : père de Mercredi.

Jerm Strowger : petit frère de Mercredi.

Opinion

L’intrigue est d’une facture classique, avec cependant quelques bonnes surprises.

Les personnages sont intéressants, même si certaines évolutions de leurs relations sont assez prévisibles.

Le contexte, qui est relativement expliqué, est cependant très intéressant, avec de nombreuses pistes ici et là sur des ouvertures possibles. Et quelques gadgets technologiques imaginatifs apportent un vrai plus (souris billet, notamment).

Une bonne lecture au total.