Accueil > Livres > Black House

Black House

Roman de Stephen King et Peter Straub

vendredi 21 septembre 2012, par Nicolas

Résumé

Sur une période de plusieurs semaines la petite ville de French Landing, dans le Wisconsin, est témoin d’horribles meurtres d’enfants, à moitiés dévorés pour certains. La police se trouve plutôt désarmée, ne trouvant pas d’indices.

Par similitude avec un criminel du début du vingtième siècle, Albert Fish, le meurtrier est surnommé « Fisherman ».

Lorsqu’un quatrième enfant est enlevé, le chef de la police de French Landing implore son ami Jack Sawyer, officier à la retraite de Los Angeles, de participer à l’enquête.

Celui-ci refuse d’abord, mais finit par changer d’avis en rencontrant le père de la victime.

Petit à petit, Jack va être obligé de se souvenir d’événements qui se sont produits durant sa douzième année, et qu’il a tout fait pour oublier.

Personnages

Jack Sawyer : officier de police de Los Angeles, ayant énormément de flair et d’intuition, sa carrière a été fulgurante et pleine d’exploits, avant de s’arrêter lorsqu’il prend très jeune sa retraite et se retire aux alentours de French Landing. Peu désireux de s’impliquer dans l’enquête sur le Fisherman, il ne peut cependant refuser la demande de Fred Marshall. Il a totalement occulté les événements qui se sont produits durant sa douzième année. Il possède une confortable fortune léguée par sa mère.

Lily Sawyer : mère de Jack, actrice de série B sous le nom « Lily Cavanaugh », décédée depuis plusieurs années.

Dale Gilbertson : chef de la police de French Landing, il a vendu à Jack la maison de son père, et apprécie ce que celui-ci en a fait. Bon policier, il désespère de trouver des pistes sur le Fisherman, et comprend intuitivement que Jack pourrait l’aider.

Henry Leyden : oncle de Dale Gilbertson, il est animateur de radio sous différents pseudonymes et styles. Aveugle, il n’éprouve cependant aucune difficulté à se déplacer et vivre, même veuf.

Charles Burnside : infirme, patient du centre de retraite Maxton, il souffre d’Alzheimer. Il est possédé par un démon, et a différents pouvoirs surnaturels.

Tyler Marshall : fils de Fred et Judy Marshall, sa disparition conduit Jack Saywer à participer à l’enquête.

Judy Marshall : femme de Fred Marshall, d’une très forte personnalité, elle entendait des voix dans son enfance. Elle a pressenti que quelque chose allait s’en prendre à son fils plusieurs semaines à l’avance.

Fred Marshall : mari de Judy, père de Tyler, la disparition de son fils le plonge dans une angoisse sans fond. Il persuade Jack de prendre à l’enquête.

Armand « Beezer » St Pierre : travaille pour les bières Kingsland Ale, père de Amy, première victime du Fisherman. Leader implicite des Five Thunder.

Susan « Ourse » Osgood : femme de Armand St Pierre, mère d’Amy.

William « Kaiser Bill » Strassner : membre des Thunder Five, travaille pour les bières Kingsland Ale.

Reginald « Doc » Amberson : membres des Thunder Five, ancien médecin qui a quitté l’hôpital après une erreur médicale.

Mouse Baumann : membre des Thunder Five, il donne d’importants renseignements à Jack Sawyer.

Rebecca Vilas : secrétaire et amante de William Maxton.

Wendell Green : journaliste du La Riviere Herald, il ne recule devant rien pour tenter d’avoir des scoops, et écrit des articles sur le Fisherman propres à semer encore plus la panique.

Parkus : sorte de policier des Territoires, Jumeau de Parker.

Sophie « Good Queen » of Canna : Jumelle de Judy Marshall, elle est devenue la Reine des Territoires après la mort de Laura DeLoessian.

Lester Parker : ami de Jack quand il avait douze ans, il tente de réveiller ses souvenirs de cette période.

Rhoda Gilbertson : tante de Dale, et femme de Henry, décédée plusieurs années auparavant.

William Maxton : directeur du centre de retraite Maxton, fondé par son père. Son passe-temps favori est d’escroquer les impôts et ses patients.

Elvena Morton : femme de ménage de Henry Leynden.

Ronnie Metzger : ami de Tyler Marshall.

T.J. Renniker : ami de Tyler Marshall.

Ebbie Wexler : ami de Tyler Marshall.

Opinion

Sur une base de thriller et de roman policier, King et Straub viennent greffer du surnaturel et de l’horreur.

Les personnages sont pour certains assez fouillés, et intéressants, comme Henry qui est aveugle mais ne le montre que peu.

Les situations sont recherchées, et le résultat final n’est pas forcément prévisible.

Ce roman a par ailleurs un style amusant, les auteurs utilisant régulièrement le « nous » pour décrire les mouvements d’un observateur immatériel témoin des événements.

Une très bonne lecture à dévorer (métaphoriquement !).