Accueil > Livres > Dominium Mundi (livre 1)

Dominium Mundi (livre 1)

Roman de François Baranger

samedi 13 mai 2017, par Nicolas

Résumé

À la fin du XXIIè siècle se produit la Guerre d’Une Heure, qui détruisit une grande partie de la population et rendit inhabitable une proportion importante de la Terre.

En Europe, les empires et royaumes du Moyen-Âge refleurirent, en particulier l’Empire Chrétien Moderne, sous la férule d’Urbain IX, pendant qu’en France reviennent roi, ducs et barons.

Une expédition est lancée vers Alpha du Centaure pour trouver une planète propice à la vie humaine. Sur Akya, en 2202, les explorateurs découvrent non seulement une civilisation autochtone mais ce qui est manifestement le tombeau du Christ, avant d’être massacrés.

Urbain IX lance alors une véritable croisade pour libérer ce site majeur de la Chrétienté. Dix ans plus tard s’élance le Saint-Michel, navire imposant contenant plusieurs centaines de milliers de militaires.

Mais, communauté humaine, ce vaisseau n’échappe pas aux rivalités et intrigues...

Personnages

Tancrède de Tarente : militaire, faisant partie de l’élite, il est également membre de l’ordre des Templiers. Le doute s’est petit à petit installé dans son esprit par rapport à la hiérarchie de l’Église, mais il tente de cacher ses hésitations et incertitudes.

Albéric Villejust : pupitreur biologiste, enrôlé de force, il surveille le réseau interne, l’Infocosme, du Saint-Michel pour repérer des irrégularités. Initialement décidé à ne pas faire de vagues, le comportement de son supérieur l’incite à passer dans une rébellion contre le pouvoir en place.

Lietaud Tournai : militaire, il est ravi de servir sous les ordre de Tancrède. Il n’apprécie pas toujours le comportement protecteur de son frère.

Engilbert Tournai : frère aîné de Lietaud, qu’il protège comme il peut. Il regrette l’influence de Tancrède sur son frère.

Pierre l’Ermite : chef spirituel de la croisade, il n’a aucune expérience politique, et essaye de comprendre les tenants et aboutissants des manœuvres se déroulant autour de lui.

Robert de Montgomery : duc de Normandie, membre du Conseil, il cherche à étendre son influence. Sur Terre il est opposé régulièrement à la famille de Tancrède et Bohémond.

Godefroy de Bouillon : membre du Conseil, il a longtemps été opposé à Bohémond, avant de faire la paix avec lui.

Bohémond de Tarente : oncle de Tancrède, qu’il a encouragé à la carrière militaire, il reste cependant neutre et impartial sur tout ce qui concerne son neveu.

Urbain IX : pape à la tête de l’Empire Chrétien Moderne, il a lancé la croisade pour libérer la tombe du Christ. Il s’entretient régulièrement avec les différents membres du Conseil.

Danon : enquêteur de la police.

Hugues de Vermandois : commandant du Saint-Michel, membre du Conseil.

Pascal : collègue d’Albéric, qu’il introduit auprès des résistants.

Harbert : supérieur de Pascal et Albéric, qu’il méprise car enrôlés de force, il ne cesse de leur rendre la vie difficile.

Argant : bras droit de Robert de Montgomery, il est porté sur la violence, et cherche à provoquer Tancrède pour le conduire à la faute.

Opinion

Je dois admettre trouver l’idée de base séduisante, cependant le résultat me déçoit un peu.

L’intrigue laisse apercevoir une machination quelconque au plus haut niveau, dont le but sera très certainement dévoilé dans le second volume du roman.

En revanche je trouve peu vraisemblable que les personnages présents dans cette croisade correspondent, au moins en nom voire en événements pour Pierre, aux personnages historiques ayant participé aux croisades...

L’auteur précise qu’il entend montrer que l’Histoire bégaye, mais je trouve que dans le cadre du roman cela fait vraiment un trop gros hasard (pour un ou deux personnages cela aurait été possible, mais pour plus, cela fait trop), alors que par exemple le Pape aurait pu décider de donner aux chefs de la croisade les titres et noms des personnages historiques, pour souligner ce côté symbolique « retour aux croisades ».

Au final, une lecture divertissante.