Accueil > Livres > Le Fléau

Le Fléau

Roman de Stephen King

jeudi 10 mai 2012, par Nicolas

Résumé

Malgré toutes les précautions, un virus de la super grippe s’échappe d’un centre de recherche militaire américain et, porté par un soldat qui parvient à s’échapper par une malfonction d’un système, commence à se répandre très rapidement.

Avec un taux de mortalité de plus de 99%, la progression du virus est inéluctable, malgré les tentatives de plus en plus violentes des autorités de contenir l’infection.

En quelques semaines la civilisation s’effondre, et les quelques survivants errent dans les décombres, tentant de survivre.

Certains se mettent alors à rêver, d’un côté d’une vieille femme qui les appelle à se rassembler dans le Nebraska, de l’autre d’un homme en noir qui semble doté de pouvoirs étranges.

Autour des deux figures de proue se construisent deux communautés, dont l’affrontement semble vite inéluctable...

Personnages

Stu Redman : texan flegmatique d’environ 35 ans qui a été l’un des premiers à être exposés au virus et à y survivre. Il est enfermé dans le centre de recherches de Stovington (Vermont) par des agents du gouvernement afin qu’on l’étudie mais il parvient finalement à s’en échapper et rencontre Glen Bateman, puis Fran Goldsmith, dont il tombe assez vite amoureux, et Harold Lauder, et gagne Boulder avec eux, devenant l’un des leaders de la communauté.

Frances « Fran » Goldsmith : jeune femme de 21 ans originaire du Maine qui est enceinte de trois mois au début du roman. Avec Harold Lauder, le seul autre survivant de sa ville, elle se dirige d’abord vers le centre de recherches de Stovington dans l’espoir d’y trouver de l’aide, puis rencontre Stu Redman, dont elle tombe amoureuse, et Glen Bateman. Elle devient l’une des membres du comité de la zone libre de Boulder, jouant le rôle de sa conscience morale.

Larry Underwood : chanteur de rock dont le premier single commence à connaître le succès quand débute l’épidémie. L’expérience de la survie et les rencontres qu’il va faire vont l’aider à surmonter ses mauvais penchants et à devenir le brave type qu’il a toujours voulu être. Il rencontre Nadine Cross, qui repousse ses avances, et dirige un groupe qui gagne Boulder, où il devient membre du comité dirigeant.

Nick Andros : jeune sourd-muet afro-américain qui erre de ville en ville en trouvant de petits boulots. Très intelligent, il devient le leader du premier groupe à rejoindre Mère Abigaël ainsi que l’une des têtes pensantes du comité dirigeant Boulder.

Mère Abigaël : afro-américaine originaire du Nebraska et âgée de 108 ans qui devient le guide spirituel de la communauté de Boulder. Elle est guidée par des visions qu’elle reçoit, ou pense recevoir, de Dieu et qui lui indiquent comment combattre Randall Flagg.

Randall Flagg : homme noir, principal antagoniste du roman. Représentant le mal et la destruction et doté de pouvoirs surnaturels, il rassemble autour de lui sa propre communauté de fidèles, à Las Vegas, dans le but d’annihiler celle de Boulder.

Harold Lauder : adolescent très cultivé mais prétentieux et impopulaire (à cause de son physique ingrat) qui habite la même ville que Fran Goldsmith. Il tombe amoureux de la jeune femme mais est une fois de plus rejeté et devient très jaloux de Stu Redman. Très populaire à Boulder pour ses bonnes idées, il va malgré tout être alors de plus en plus attiré vers le côté de Randall Flagg.

Glen Bateman : professeur de sociologie à la retraite qui voit dans la « super-grippe » l’occasion de vérifier ses théories sur le comportement social. Il se lie d’amitié avec Stu Redman et rejoint le comité dirigeant la zone libre de Boulder, donnant de précieux conseils pour rebâtir une société.

Nadine Cross : institutrice qui a toujours conservé sa virginité en raison d’un pressentiment qu’elle était destinée à quelqu’un. Elle rencontre Larry Underwood et, malgré son attirance pour lui, repousse ses avances car ses cauchemars lui indiquent qu’elle est la promise de Randall Flagg. Elle balance alors entre sa peur et son attirance pour l’homme noir.

Lloyd Henreid : criminel qui était en train de mourir de faim dans sa cellule de Phoenix quand Randall Flagg vient l’en sortir pour en faire son lieutenant. Il éprouve dès lors une grande fidélité envers l’homme qui lui a sauvé la vie et supervise les activités de la communauté de Las Vegas.

La Poubelle : Donald Mervin Ebert de son véritable nom, pyromane originaire de l’Indiana qui a subi de la sismothérapie dans un hôpital psychiatrique, ce qui n’a pas arrangé son état mental. Il rejoint le camp de Randall Flagg, se sentant accepté dans une communauté pour la première fois de sa vie, et devient son maître artificier en raison de ses compétences en armement et en explosifs.

Ralph Brentner : fermier du Middle West au grand sens pratique qui, après avoir rencontré Nick Andros, fait partie du premier groupe à rejoindre Mère Abigaël. Ses compétences de bricoleur le rendent très utiles à la communauté de Boulder et il entre dans son comité dirigeant, bien qu’un peu à contrecœur.

Tom Cullen : homme d’une quarantaine d’années souffrant d’un léger retard mental, premier survivant de l’épidémie à rencontrer Nick Andros. Il devient la mascotte de la communauté de Boulder mais on découvre plus tard qu’il a des visions semblables à celles de Mère Abigaël quand il est sous hypnose.

Opinion

Un long et consistant roman de Stephen King, mettant en scène un grand nombre de personnages.

Un point intéressant de cette œuvre est qu’elle implique le monde entier, et de façon très visible, contrairement à la plupart des romans qui se déroulent presque dans un huis clos.

La lutte entre le Bien et le Mal est assez manichéenne, par définition, mais les personnages restent intéressants par leur côté humain, non parfait.

Une bonne lecture pour occuper quelques longues soirées d’été.


La partie Personnages est extraite de Wikipédia et donc sous licence CC-BY-SA.